Un concert & une rencontre avec un chef d’orchestre

Le vendredi 16 janvier, les classes du cycle 3 de l’école Jacques Prévert se sont rendues en sortie au Sabot d’Or, pour assister à un concert donné par l’Orchestre Symphonique de Bretagne.

Nous, les Ce2 de la classe de Laurence Chevrollier, nous étions là, avec Karine !

En arrivant, pendant nous nous installions, les musiciens accordaient leurs instruments. Quelle cacophonie ! Puis le chef d’orchestre, Aurélien Azan Zielinsky, est arrivé. Le premier violon s’est levé pour le recevoir et lui serrer la main. Tous les musiciens se sont levés et se sont inclinés devant le chef d’orchestre qui en retour les a salués.

Un intervenant nous a alors expliqué l’importance de la musique dans les films. C’est aussi lui qui entre chaque morceau nous racontait à quel moment du film correspondait d’air que nous allions entendre. Il faut dire que le concert était intitulé Hollywood sur scène.

Très attentifs, nous observions les mouvements du chef d’orchestre, les musiciens qui tournaient les pages de leurs partitions, la manière dont ils tenaient leurs instruments, le percussionniste qui passait d’un instrument à l’autre… Nous étions si absorbés par la musique que nous ressemblions à des images dans un livre. Ceci prouve que nous sommes capables d’être très sages !

A la fin de chaque morceau, nous applaudissions, et le chef d’orchestre se retournait vers nous pour nous remercier en s’inclinant.

A la fin du concert nous avons fait une courte pause, pour prendre l’air et seuls les CE2 de St Gilles sont rentrés dans la salle pour avoir une discussion avec le chef d’orchestre. Les questions que nous avions préparées en classe utilisaient le vouvoiement, car nous savions que nous lui devions le respect.

Pendant l’entretien, nous avons appris que sa baguette est en fibre de verre et qu’elle sert à prolonger les mouvements de son bras pour qu’ils soient vus par tous les musiciens. Aurélien nous a aussi montré sa partition qui regroupe toutes les partitions des musiciens, mais il n’a pas besoin de beaucoup la consulter car il la connaît presque par cœur à force de l’avoir travaillée. Il faut dire que pour un concert de ce type, les musiciens ont répété, ensemble, 4 fois pendant 2heure1/2, mais qu’avant ils avaient déjà préparé leur intervention pendant plusieurs heures.

Comme nous sommes des petits curieux, nous voulions savoir à quel âge il avait commencé la musique et par quel instrument… Et bien c’était à 6 ans avec un piano, avant de commencer le violon pour ensuite faire des études de musique puis une école de chef d’orchestre. C’est un métier qui demande beaucoup de travail quelque soit l’instrument dont on joue.

Grâce à cette profession il voyage souvent dans le monde entier.

C’était vraiment un bel après midi, superbe, magnifique et surtout instructif !

01 02 03 05 06